P
'
t
i
t
e
C
h
a
t
t
e
 
spacer~ VIRGINITY LIKE BUBBLE, ONE PRICK, ALL GONE Articles | Connexion
 
~MY NAME IS OLINA, OSCAR OLINA #@!

 The switcher: 1 mois avec Orange Livebox Jet Fibre 500/200 ... le verdict (3)
17/03/2015 - 23:55
Préambule: Je ne voudrais pas dresser un tableau noir dissuadant les consommateurs lambda de souscrire à l'offre d'Orange. Etant moi-même du métier, j'ai une vision perfectionniste et intransigeante sur la qualité des produits que je suis amené à utiliser (il s'agit ici d'une déformation professionnelle). L'offre Livebox Fibre d'Orange dans son ensemble conviendra à l'écrasante majorité des consommateurs sans besoins spécifiques.


Ca y est, cela fait un peu plus d'un mois que j'ai changé de fournisseur d'accès internet pour passer de Free et sa Freebox Revolution sur une ligne ADSL à Orange et son offre Livebox Jet Fibre.

#ProgX Image


L'installation de la fibre
L'installation s'est très bien et très rapidement passée. Sitôt la commande prise sur internet, le lendemain, le prestataire de service d'Orange chargé de l'installation de la fibre me rappelle pour confirmer le RDV à mon domicile.
Le jour J, le prestataire arrive à l'heure. Ils sont deux techniciens et commencent à étudier les parties communes de l'immeuble pour prévoir le passage de la fibre. Ils me demandent ou je veux installer la prise fibre (boitier collé au mur en saillie). L'opération parait claire, les techniciens se répartissent le boulot, le premier sort les aiguilles et tente de passer une fibre dans les gaines existantes de l'appartement en laissant un large bout dépasser dans les armoires techniques des parties communes. J'ai de la chance, ces armoires techniques sont directement adjacentes à mon appartement. Le second commence à effectuer la "soudure" entre la fibre de mon appartement et celle de l'immeuble. Au bout de 45 minutes à batailler avec les gaines existantes et un minuscule trou quasi invisible plus tard, la prise fibre optique est installée juste derrière mon meuble TV.
Nous sortons alors des Livebox de leurs cartons (Modem et Décodeur TV), on branche le tout, on allume. Je me connecte à la Livebox avec mon mac via un cable ethernet, je lance mon browser, je saisis mes identifiants et TADAAAAM ! Ca marche. Une fois l'euphorie de la Fibre nouvelle passée, j'effectue un speedtest qui me sort un 263 Mb/s en download et 137 Mb/s en upload avec un ping de 5 ms (Test Speedtest. C'est pas mal, c'est la connexion la plus rapide que j'ai pu avoir ... mais c'est pas le contrat. Hmmmm, je vais investiguer plus tard
Je remercie les techniciens, je leur offre un café et je les laisse partir.

Le câblage
Le câblage de l'installation est au final assez simple. Il y a une Livebox 3 (équivalent du Freebox Server), un décodeur TV (équivalent du Freebox Player) et un un ONT (Optical Network Termination) connecté entre la Livebox et la prise optique posée par les techniciens. L'ONT a pour vocation, dans le cas d'Orange, de convertir le signal optique en signal PPPoE sur Ethernet interpretable par le port WAN de la Livebox.

#ProgX Image


La Livebox 3 dispose au dos de 4 ports Ethernet Gigabit, d'un port WAN (pour y brancher l'ONT pour les abonnés fibre), d'un port DSL RJ11 pour y brancher la ligne téléphonique (pour les abonnés ADSL), d'un port RJ45 (compatible RJ11) pour y brancher son téléphone filaire, d'un port d'alimentation, un port USB3, un bouton d'appairage Wi-Fi WPS et d'un bouton On/Off. En facade on retrouve un afficheur LCD, un bouton permettant de faire défiler les infos sur l'afficheur LCD, un bouton d'activation/désactivation du Wi-Fi et d'un port USB3.

#ProgX Image


Le décodeur TV est raccordé à la Livebox via ethernet et dispose de deux ports coaxiaux d'antenne TV (respectivement entrée antenne et sortie antenne TNT-HD), 4 ports RCA (respectivement SPDIF, Sortie vidéo composite, sortie audio droite et gauche), un port HDMI (Sortie TV, non-CEC, vous verrez plus tard, ca a son importance), deux ports USB3, un port Ethernet (pour raccordement à la Livebox), un port d'alimentation et un bouton On/Off. En facade on retrouve un bouton de mise en veille, un afficheur LCD et deux boutons TV +/- (au passage, un appui prolongé sur le bouton TV- permet d'accéder au menu de maintenance visible sur la TV).

#ProgX Image


La navigation en général
Bon ... même si le débit mesuré via speedtest n'indique pas la meme chose que le contrat Orange, ca reste quand même très rapide et très réactif. En tant qu'abonné Google Play Music et Netflix, c'est du bonheur, tout va vite, tout est instantané. Youtube ne passe pas son temps à rester bloqué en buffering.
A toute heure du jour et de la nuit, ca reste stable et ca marche bien. Pas de réel ralentissement visible. Nan, y'a pas à dire, ca marche bien.
Enfin ... Ca marche bien ... La connexion, rien à dire ... La Livebox c'est pas la même histoire.

La Livebox 3 (Modem)
Bon, pour ceux qui lisent cet article à la recherche d'un retour d'experience sur la Livebox comparativement à la Freebox Révolution, je ne vais pas tourner autour du pot. Orange est très très très loin du compte avec sa Livebox 3 (noire) par rapport à la Freebox Révolution. Là ou la Freebox se fait carrément oublier parce qu'elle fait tout simplement le job à la perfection ... la Livebox se rappelle sans cesse à votre bon souvenir grace à ce bel adage de l'informatique moderne : "Dans le doute ... Reboote !".
Afin de bien situer le niveau de fonctions que j'attendais de cette Livebox, je précise que sur la Freebox j'utilisais les fonctions suivantes :
  • Serveur DHCP avec baux dynamiques et quelques baux statiques
  • Wi-Fi WPA2 AES avec SSID caché
  • Filtrage des adresses MAC en mode liste blanche
  • Port mappings de quelques ports applicatifs
  • IP Fixe avec Reverse DNS

Rien de bien extraordinaire au final. J'ai donc tenté de reproduire cette configuration avec la Livebox 3. Hormis l'IP Fixe qui n'est pas fournie chez Orange, j'ai pu configurer assez facilement le reste, bien que l'interface de configuration soit assez déroutante: Elle manque de fluidité et d'ergonomie à mon gout, mais je met ca sur le compte de l'habitude de la Freebox.
C'est au bout de quelques heures que les premières surprises apparaissent, amené à ajouter d'autres devices dans ma liste blanche d'adresses MAC, je me reconnecte à l'interface de configuration de la Livebox, la page d'accueil de cette dernière affiche un graphique assez grossier des équipements connectés en Wi-Fi et en Ethernet sur votre réseau ... sauf que là, il y a un hic qui me saute aux yeux: Le serveur DHCP de la Livebox à une fâcheuse tendance à inventer des équipements qui n'existent pas réellement ou à inventer des hostnames fantaisistes pour des équipement existants. Au final on se retrouve avec des équipements nommés "PC" suivi d'un numéro. PC5, PC6, PC13, etc... Il est en fait relativement difficile de distinguer le vrai du faux dans cette liste puisque les adresses MAC permettant d'identifier le fabricant de l'équipement ne sont pas accessibles via cette interface. Il faut reconnaitre que la première fois que l'on constate ce comportement, cela fait peur.
A l'usage, le bilan n'est pas fameux également. Au bout de deux ou trois jours, la liste des équipements affichés sur la page d'accueil de la Livebox n'est tout bonnement plus remplie. Et dès lors que la Livebox 3 est configurée avec quelques règles simples (port mapping, baux DHCP statiques, filtrage MAC) les débits coté client chutent (aussi bien en filaire qu'en Wi-Fi). Pour ma part, des tests ont montré des débits inférieurs à 50 Mb/s en download avant reboot de la Livebox révisés à 260 Mb/s juste après reboot.

La Livebox Play (Décodeur TV)
Coté décodeur TV, le bilan est moins terne que pour le modem, mais on reste loin de la fluidité, la stabilité et l'ergonomie du Freebox Player. Le démarrage de la Livebox Play est long ... très long ... trop long ! ( Un chronométrage réalisé à la va vite pendant que j'écris ces lignes donne 2 minutes tout rond). De plus, lors du démarrage, deux progressbars apparaissent (une sur la TV, l'autre sur le LCD de la Livebox) et elle ne sont manifestement pas d'accord sur l'avancement de la séquence de démarrage. Durant le démarrage, l'écran de la TV "clignote" beaucoup, parfois en noir, parfois en neige bleuâtre ... Pas très engageant tout ca. Cela dit, au bout du bout ca fonctionne !
L'interface divisée en sections (Fonctions TV, Applications, etc...) est bien pensée, mais la pub pour les services optionnels (non desactivables) vient gâcher l'ensemble et rend la navigation confuse lors des premières utilisations. La télécommande est bien pensée, avec un véritable clavier au dos, ce qui est une bonne idée mais qui n'est malheureusement pas exploité par toutes les applications disponibles sur le store. Le Joystick de la télécommande permettant de naviguer dans le menus et faisant office de bouton OK a une sensibilité ... déroutante et nécessite un temps d'adaptation.
Le zapping entre chaines est rapide aussi bien via les boutons +/- qu'en composant le numéro des chaines. L'image affichée via HDMI est d'excellente qualité, que ce soit pour les chaines TV que pour les applications OCS (Orange Cinema Series) et Netflix. Par contre, la stabilité et la rapidité du client Netflix comparativement à la version PS3 est moins bonne. J'ai constaté notamment avec Netflix des plantages lorsque le type de sortie audio et vidéo ne sont pas réglés sur Automatique dans les paramètres de la Livebox. Le client Netflix se présente très exactement comme celui présent sur la Playstation 3, avec tout de meme moins de rapidité, mais cela reste très utilisable. Ce dernier souffre temps à autres de problèmes de son, cela se produit au lancement du programme vidéo et peut être réglé par un arrêt/redémarrage de la lecture.
Etant possesseur d'un NAS Synology, j'ai pu comparer la lecture via DLNA des mêmes vidéos depuis la même source entre la Freebox Player et le Décodeur TV d'Orange le comportement de la fonction mediacenter (Client DLNA/UPnP) qui est moins ergonomique et moins fluide que celle proposée par Free. Il est par exemple assez difficile d'effectuer des avances/retour rapides dans les vidéos. La Livebox proposant une avance rapide par paliers (x2, x4, x8, x32, x64) tandis que Free permet de "glisser" très rapidement a l'endroit voulu.
Coté enregistreur, le décodeur TV s'en sort bien avec une fonction d'une ergonomie différente de celle proposée par Free mais d'une efficacité équivalente. Lors de la lecture des enregistrement, on retrouve le même principe d'avance rapide par paliers que dans le médiacenter.
L'absence d'HDMI CEC (Consumer Electronics Control, appelé Anynet+ chez Samsung, Regzalink chez Toshiba, Bravia Sync chez Sony, etc...) permet de véhiculer des informations de contrôle via le cable HDMI, comme par exemple dans la plupart des cas, les commandes d'allumage et d'extinction des équipements. Dans la pratique, lorsque cela est activé (et c'est possible sur la Freebox Player et la plupart des écrans plats), il est possible d'éteindre ou allumer le couple TV+Décodeur (voir TV+Ampli+Décodeur si vous disposez d'un ampli A/V compatible HDMI-CEC) à l'aide d'un seul bouton de télécommande. L'absence de cette fonction sur la Livebox Play est bien regrettable, surtout en 2015 ou la quasi-totalité des équipements HDMI sortant sur le marché supportent d'emblée ce protocole.

Conclusion
En conclusion, j'ai un avis mitigé sur ce qu'Orange propose au travers de son offre Livebox Play Fibre Jet 500/200.
Le service de souscription en ligne et la prestation des installateurs sont tout bonnement excellents, et je pense qu'Orange place la barre très très haut sur ce point.
Sur le plan des débits, ces derniers sont finalement excellents et très stables moyennant un remplacement de la Livebox par un modem du marché. J'ai pour ma part effectué l'opération avec un routeur Ubiquiti EdgeRouter Lite 3. Je parlerais de la procédure dans un prochain article. En attendant, n'étant pas le premier à le faire, il existe de nombreuses ressources sur le sujet sur internet.
Concernant la fourniture hardware accompagnant l'offre ... je suis très surpris qu'Orange n'aie pas pris le temps de concevoir un modem plus puissant, plus stable et plus ergonomique que la Livebox 3 (Modem) et de la qualité moyenne du décodeur TV. Si l'on considère que la location de la Livebox (3 euros/mois) est obligatoire, et qu'il s'agit d'un produit que Orange utilise comme interface entre son activité de fourniture d'accès et de contenu et les utilisateurs, on aurait espéré disposer d'un équipement mieux pensé et mieux fini. Pour ma part, je suis doublement surpris, connaissant nombre de développeurs talentueux travaillant chez Orange Labs et Orange Business Services et la qualité de leur production, je ne m'attendais pas à ce résultat.

Un autre point, financièrement intéressant celui ci, concerne la jungle d'offre de remboursement et de réductions offertes par Orange. Dans mon cas, j'ai réussi à obtenir sans forcer les avantages suivants :
  • Remboursement des frais de résiliation du précédent opérateur
  • -5€/mois pendant 1 an au titre de nouvel abonné
  • -5€/mois pendant 1 an pour avoir changé d'opérateur
  • -50€ en tant que nouvel abonné parrainé (qui lui à également obtenu -50€ sur sa facture)
  • Remboursement de 78€ sur une paire de coupleurs CPL 500Mbits (Prix 79€, remboursement du prix d'achat - 1€)


Réponses (3)Erik LOUISE (RICO)


 Fibre en approche (1)
15/01/2015 - 00:37
Ca y est, après 10 ans chez Free en tant que client ADSL, je change de fournisseur. Non pas parce que je ne suis pas satisfait de Free qui propose d'excellentes prestations ADSL à Grenoble. Mais je vais gouter aux joies de la fibre optique 500/200 chez Orange qui a récemment equipé mon immeuble. Il est vrai qu'aujourd'hui, à part Orange et Numericable, il n'existe pas d'autres opérateurs déployant de la fibre sur Grenoble.

#ProgX Image


J'ai quand même eu la surprise hier de recevoir un appel du service qualité de Free qui "fortuitement" souhaite s'enquérir de la qualité de son service auprès de ses clients. Mon interlocuteur, plutôt compétent dans l'ensemble et fort aimable m'a tout de même servi un discours que j'ai tout de même trouvé assez surprenant de la part d'un fournisseur d'accès comme Free : "La fibre c'est bien mais franchement ca n'apporte rien de plus que l'ADSL", ce à quoi j'ai pris le temps de rétorquer "c'est étrange que vous, free, qui récemment basiez votre communication sur le fait que vos forfaits étaient tout compris et que pour le même prix vous proposiez plus de choses que la concurrence", ce qui n'a pas manqué de faire pouffer mon interlocuteur. Après une bonne 10aine de minutes d'échanges sur les bienfaits de la bande passante, les maléfiques bridages de youtube et l'engorgement des services google et consorts aux heures d'affluences, la personne de chez Free a acquiescé et m'a finalement remercié d'avoir été client pendant si longtemps et m'a indiqué de manière très précise comment résilier mon abonnement et renvoyer mes équipements sans soucis.


Réponses (1)Erik LOUISE (RICO)


 Macbook Pro 15 (5)
12/12/2014 - 11:17
Ca y est, j'ai nous avons craqué, j'ai nous avons racheté un Macbook. Après bien des hésitations, des recherches et prises de têtes j'ai nous avons replongé.

Un des points qui m' nous a grandement fait hésiter, c'est notamment l'impossibilité d'ajouter de la RAM et la grande difficulté à trouver des disques durs compatibles sur les nouveaux modèles. En effet, la RAM est maintenant soudée à la carte mère et le format M.2 des SSD Apple, très récent et assez exclusif rend les disques de remplacement rares, chers et laisse planer une grande incertitude sur la compatibilité.

Finalement, en regardant chez les autres fabricants, notamment via iFixit, on s’aperçoit rapidement que les concurrents "sérieux" aux macbooks possèdent à peu près les mêmes défauts de non ou mauvaise "réparabilité" sans forcément présenter les mêmes avantages. Par exemple, en ce qui concerne la tablette Surface Pro 3 de Microsoft, cette dernière est tout bonnement non démontable sous peine de briser la vitre de l'écran.

Réflexion faite ... je reste nous restons donc sur un macbook, ce qui n'est pas un mal car je suis nous sommes très attachés à Mac OS X. Donc un macbook ... mais lequel ?

Un Macbook Air 13" ??? Je ne serais Nous ne serions pas dépaysés par le format vu que j'ai nous avons déjà un Macbook 13". En plus il est très fin, c'est sympa ... mais franchement plus de 1700 euros pour un i7 dual core avec 8 Go de RAM et 128 Go de SSD, c'est cher et ça va rapidement être obsolète ... vu le niveau d'intégration.
Un Macbook Pro Retina 13" ??? Hmmmmm ... c'est un peu le même problème qu'avec le Macbook Air.
Un Macbook Pro non-Retina 13" ??? C'est un poil moins cher mais c'est mesquin ...
Finalement, ça sera le Macbook Pro Retina 15" !! CPU i7 quad core 2.2 GHz, 16 Go de RAM, 256 Go de SSD ... et j'ai nous avons reçu la bête hier !!



#ProgX Image

La fameuse boite des Macbook ... toujours impec'

#ProgX Image

Y'a pas à dire, c'est bien emballé :-)

#ProgX Image

Premier point surprenant lorsqu'on possède déjà un "vieux" macbook, c'est la finesse des nouveaux modèles. A droite un Macbook 13" Fin-2008, à gauche un Macbook Pro 15" Mi-2014.

#ProgX Image

Le 13" au dessus du 15", la différence est significative, pour autant lorsque l'on a le 15" sur les genoux, le confort d'utilisation est bien plus grand que le 13" sans pour autant que l'appareil soit envahissant.

#ProgX Image

La petite protection d'écran.

#ProgX Image

Ca brille !

#ProgX Image

1er démarrage, ça va vite ... très vite !!

#ProgX Image

Encore une comparaison entre l'ancien et le nouveau :-)


Réponses (5)Erik LOUISE (RICO)


 Migration vers VPS OVH (5)
21/11/2014 - 17:03
Suite à une migration d'un plan vers un VPS OVH, nous en profitons pour remettre #ProgX en ligne ! :-)

#ProgX Image




Réponses (5)Erik LOUISE (RICO)


 Hackathon Direct Energie : Thales Services Grenoble : Winner (0)
24/11/2013 - 18:30


Réponses (0)Erik LOUISE (RICO)


 Review du Galaxy S4 i9505 (8)
06/10/2013 - 23:58
Ca y est, j'ai craqué, mon "vieux" Galaxy S2 ayant rendu l'âme, j'ai changé de smartphone.
Après avoir longtemps hésité entre plusieurs références dans la jungle des smartphones (Xperia Z, HTC One, Oppo Find 5, LG G Pro & G2, Lenovo K900, etc...) j'ai finalement arrêté mon choix sur le Samsung Galaxy S4 qui me semblait regrouper le plus d'avantages à mes yeux (LTE, APN 13 Mpixels, Ecran 1920x1080 en 441ppi, batterie démontable, slot carte SD ... et suffisamment "connu" pour trouver facilement des accessoires et des ROMs alternatives). Commandé sur Amazon à un prix très compétitif, je reçois la bête très rapidement (en 2 jours) en provenance d'Allemagne, le produit pourtant "vendu et expédié par Amazon.fr"...

#ProgX Image


Il s'agit donc du i9505 équipé du processeur Qualcomm Snapdragon 600 (quad-core 1,9 Ghz) avec support du LTE (4G).
A l'ouverture du colis, cela impressionne : la qualité d'assemblage et les matériaux choisis sont remarquables. Ca tient bien en main, ça ne craque pas. En version noire la coque arrière est magnifique (avant que des dizaines de traces de doigts apparaissent).
A l'allumage et après avoir mis la carte SIM, l'IHM switche automatiquement de l'Allemand vers le Français (merci Android) et on arrive sur l'interface TouchWizz si chère à Samsung. 6 mise à jour et reboots plus tard, j'utilise l'APN, je passe un coup de fil, je surfe (en WiFi et en H+), je teste le lecteur NFC (qui fonctionne parfaitement avec les tags NTAG203 et les Mifare Classic 1k) ... nickel. Effectivement l'écran est bluffant, les couleurs sont "justes" et on ne distingue plus les pixels. Coté photo, je ne suis pas déçu, la qualité est très bonne dans les limite de ce que l'on peut obtenir avec un smartphone.

#ProgX Image
Un exemple de photo en condition "de tous les jours".


Un petit benchmark sous AnTuTu pour se faire plaisir, boum ! 24831 ! Ce qui dans l'absolu, sans forcer, est un gros score. Mais gardons en tête qu'un bon benchmark ne donne aucune indication sur la qualité de l'expérience utilsateur ... et c'est précisément là que les choses se gâtent pour le Galaxy S4.

Pour commencer, le launcher Samsung "TouchWizz" est selon moi trop chargé et trop brouillon et ne colle pas à la philosophie d'Android (NDLR: Je sors de plusieurs années de CyanogenMod). Je comparerais TouchWizz à un coffre de toit sur une Bentley Continental GT, ça monte, ça marche mais c'est gaché. Heureusement, il est facile de remplacer TouchWizz par un autre launcher (Apex en version Pro dans mon cas).

Ensuite les logiciels Samsung ... ou plutôt le "Bloatware" de Samsung. Certains sites comme XDA en recensent une centaine sur le S4 ! Certes un bon nombre d'entre eux *peuvent* apporter un certain confort d'utilisation au travers de fonctions originales (par exemple S-View permettant d'adapter le contenu de l'écran à la petite fenêtre des pochettes S-View) mais la plupart du temps ce sont des redites de fonctions déjà existantes de base dans Android ou dans vos logiciels favoris. Qui par exemple, accepterais de ne plus utiliser son Skype ou Hangout au profit du logiciel de chat a la sauce Samsung, ou encore mettre ses données dans le cloud Samsung plutôt que dans le cloud Google ou Dropbox ou autre (d'autant plus que Dropbox est livré pré-installé sur la ROM de base, allez comprendre ...). Notons également que la plupart de ces logiciels se lancent ou ont des agents qui se lancent en tache de fond, et ce, même si vous ne les utilisez pas. Bref, ce pack "bloatware" participe harmonieusement à grignoter voracement la batterie du smartphone en échange d'un intérêt plus que discutable.
Afin de contourner ce problème, de multiples solutions existent. Elles vont du script de nettoyage (ex: TrulyClean) au changement de ROM (il n existe des pléiades). Notez que ces opérations comportent des risques non négligeables, peuvent se révéler complexes et vont, la plupart du temps, invalider la garantie de votre appareil). Une autre solution, plus simple, consiste à commander la version i9505G du Galaxy S4 : il s'agit de la version "Google Edition", livrée avec une version d'Android épurée, cette déclinaison existe également chez d'autres constructeurs. Notez qu'il est possible de "transformer" un i9505 en i9505G, par contre, l'inconvénient de cette approche réside dans le fait de perdre certaines fonctionnalités intéressantes de la ROM "officielle" Samsung, par exemple S-View, Air Gesture, Smart Stay, etc... Notez qu'il existe quelques ROMs basées sur des versions officielles de Samsung en ne conservant que les fonctions "intéressantes" de la ROM sans le "bloatware", dans mon cas j'ai opté pour la ROM Omega.

En conclusion le Galaxy S4, sur le plan matériel est peut-être l'un des tout meilleurs smartphone du moment (avec probablement le LG G2). Je ne vais pas résumer ici la ficher technique complète du S4 puisqu'elle est facile à trouver sur internet, mais le Galaxy S4 est "équilibré" dans le sens ou Samsung n'a pas sacrifié 80% du budget de fabrication dans une fonction au détriment des autres composants. Par contre, coté software ... il y a un énorme "peut mieux faire". On est loin de la qualité de finition des surcouches HTC ou de la simplicité et fluidité d'une CyanogenMod. Au final, ce n'est pas une nouveauté, c'était même déjà le cas sur le Galaxy S i9000 puis sur le S2 i9100 (je n'ai pas connu le S3 mais j'imagine que c'est pareil). Il me semble que Samsung, dans sa course au "toujours plus de fonctions" contre Apple, LG et Sony, devrait se poser la question sur la qualité graphique et l'homogénéité de sa surcouche.
Au final, le Galaxy S4 est un excellent smartphone mais je le recommanderais qu'aux utilisateurs experts dans sa version I9505 non-G.


Réponses (8)Erik LOUISE (RICO)


 Toyota Prius 3 136h Dynamic 17" (0)
17/08/2013 - 22:15
Bon ben voilà, après quelques milliers de kilomètres au volant d'une Toyota Prius 3, je vous livre mes impressions et mes retours.

Pour commencer, je n'ai pas acheté ma Prius neuve, mais d'occasion (Modèle 2010 avec 56000Km au compteur) à un garage Toyota qui m'a en plus, fait une offre raisonnable pour reprendre mon ancienne voiture en l'état.
Le choix d'une Prius à été motivé par plusieurs points :
  • Ne plus rouler en diesel, car je fais maintenant beaucoup de ville et le diesel ne se prête pas très bien à cela, mais également parce que souhaitais une voiture moins bruyante et plus souple à conduire.
  • La fiabilité : suite à mes récentes péripéties automobiles, je souhaitais un véhicule réputé fiable. Pour cela, j'ai utilisé plusieurs indicateurs : les taxis (nombre d'entre eux roulent en Prius), le retour d'expérience de personnes que je connais qui roulent en Prius (ou Lexus Hybride), les résultats peu fructueuses sur les recherches google du genre "Prius Panne", "Prius Arnaque", "Prius Défaut", etc... étant donné que sur internet la plupart des gens écrivent plus souvent pour se plaindre que pour vanter les mérites produit, il est assez aisé en règle générale de trouver des avis négatifs sur un produit ... en ce qui concerne la Prius c'est assez difficile.
  • Les économies de carburant, surtout en ville.


#ProgX Image
Le blanc nacré, plus confortable dans les régions ensoleillées

#ProgX Image
A l'arrière, on y loge facilement le gros siège bébé sans avoir à avancer le siège conducteur.

#ProgX Image
Le coffre est non seulement plus grand que celui de l'Altea, mais également pus large : on y loge la poussette très facilement !


Sur le plan technique, la Prius 3 est un véhicule dit Hybride avec moteur 1,8l essence de 98ch et un moteur électrique de 81ch pour une puissance max combinée de 136ch (les moteurs thermique et l'électrique ne fonctionnent jamais à 100% de leur puissance de manière simultanée). On notera qu'à l'heure du downsizing (ensemble de procédés visant à réduire la cylindrée d'un moteur, sans dégrader la puissance spécifique, dans le but de réduire la consommation de carburant, mais souvent accompagné d'une plus forte sollicitation des éléments mécaniques pouvant conduire à une diminution de la durée de vie), Toyota a fait le choix inverse de ne développer que 98ch avec son 1,8l VVT-i (Bloc pouvant développer jusqu'à 192ch sur certaines Celica), ceci probablement, en partie, dans le but d'augmenter la fiabilité de la Prius. D'autres éléments de conception mécanique vont d'ailleurs dans ce sens : Pas de courroie de distribution, pas de boite de vitesse, pas d'embrayage, etc... Alors qu'en est-il réellement ?
He bien, j'avoue être très satisfait de ma Prius tant sur le point du confort que sur le point de l'économie. En effet, sur divers trajets, ville, montagne, autoroute, ma consommation n'excède jamais 5 litres au 100 et ce même en conduisant sans me soucier des économies. Coté confort, le silence de fonctionnement lié au moteur thermique fonctionnant à bas régime la plupart du temps et étant de ce fait, quasi inaudible (il faut vraiment tendre l'oreille pour l'entendre). Le confort d'utilisation est également lié au système HSD (Hybrid Synergy Drive) de Toyota qui ne fonctionne pas sur un principe classique de passage de vitesse (boite de vitesse manuelle, boite robotisée, etc...) mais sur le principe du variateur, il n'y a donc aucun a-coups entre 0 km/h et la vitesse max de la voiture, ce qui est très appréciable.
Sur autoroute, la voiture se comporte également très bien, même si le moteur thermique se fait entendre lors des grosses accélérations (on a alors l'impression que le moteur monte dans les tours), cela ne se produit que lors des cotes assez pentues lorsque l'on roule au régulateur. Dans l'ensemble, la Prius est donc également silencieuse sur autoroute et procure un excellent confort pour effectuer de la route. Coté consommation, voici un exemple du monde réel : un trajet Grenoble/Perpignan par l'autoroute à 110 km/h au régulateur se solde par un consommation moyenne de 4,1 L/100km avec un plein de sans plomb 95 (non E10), la voiture étant chargée le coffre plein, deux adultes et deux enfants. Bref, autant dire qu'il s'agit de mon record absolu en termes de consommation, et ce, sans forcer ou faire particulièrement attention.

Sur le plan des performances, évidemment tout est question de dosage de l'accélérateur et de mode de fonctionnement. En effet, la Prius propose 4 modes de fonctionnement :
  • Mode standard: Mode de fonctionnement lorsqu'aucun bouton de "mode" n'est enclenché. Il s'agit ici d'un juste équilibre entre le mode "Power" et le mode "Eco". Le mode standard permet de bénéficier de performances très proche d'une autre voiture du même gabarit (ex: Renault Mégane DCI 130)
  • Mode ECO: Il s'agit du mode que j'utilise le plus souvent. Mode de fonctionnement le plus économique, les accélération sont "molles" (mais suffisantes pour circuler en ville sans passer pour le doyen des grand-pères. Ce mode permet de réaliser des économies de carburant, les accélérations brutales -toujours possibles en appuyant à fond- provoqueront alors un gros moulinage du moteur thermique et auront un impact direct sur votre moyenne de consommation.
  • Mode Power: Pour les rares occasions ou il faut accélérer fort, ce mode permet de développer toute la puissance de la machine. Venant d'un moteur TDI 140 à Injecteurs Pompes réputé pour sa brutalité, le mode Power de la Prius n'a rien à lui envier de 0 à 100 Km/h. Je n'ai utilisé ce mode que "pour voir" jusqu'à présent et avoue ne pas en avoir l'utilité.
  • Mode EV (Electric Vehicule) : Le mode le plus fun de la Prius, personnellement j'adore ce mode, j'en suis même accro. Le mode EV permet, en fonction de la charge de la batterie, de rouler jusqu'à 2 Km jusqu'à 50km/h en mode totalement électrique. Aux états unis, ce mode est couramment appelé "Stealth Mode" ce qui se traduit littéralement par "Mode furtif". Dans ce mode, la Prius ne consomme pas la moindre goute de carburant (hormis le carburant qui à servi à faire préalablement tourner le moteur pour recharger la batterie) et n'émet aucun bruit de moteur.


Coté finition, la Prius est équipée d'une bonne sellerie ni trop dure, ni trop molle (question de gout). Les plastiques de l'habitacle sont durs et volontairement légers (toujours dans un soucis d'allègement de la voiture). C'est une question de gout, mais personnellement j'aime bien l'intérieur qui est bien pensé et bien assemblé sans fioritures ni boutons superflus.

En conclusion, il s'agit probablement de la meilleure voiture qui m'ait été donné de posséder. Confortable, pratique, économique, simple à utiliser et très agréable à conduire. Contrairement à ce qui se dit sur la Prius, il ne s'agit pas d'une voiture pour rouler doucement, mais d'une voiture conçue pour être utilisée comme n'importe quelle autre voiture de la même catégorie (berline compacte). Et vous savez quoi ... elle a un coffre ! de 445 litres plus grand que les 409 litres de ma Seat Altea, la batterie du système hybride étant stockée sous le plancher du coffre, ce dernier n'est pas trop pénalisé en terme de volume disponible. Coté sécurité des piétons, l'utilisant très souvent en ville, je n'ai pas encore eu le désagrément de me retrouver avec un piéton sous mes roues parce que ce dernier ne m'a pas entendu arriver, sur ce point, je n'ai pas plus de soucis qu'avec mes voitures précédentes.


Réponses (0)Erik LOUISE (RICO)


 Seat Altea TDI140 ... copie à revoir ! (3)
29/06/2013 - 02:21
maintenant que je me sépare de ma Seat Altea TDI 140, je peux faire le point sur les qualités et surtout les défauts de cette voiture.
Achetée d'occasion avec 6000km au compteur en 2010 dans une concession Seat, les première problèmes apparaissent rapidement, dont voici le détail :
  • 6100 km : portière conducteur qui ferme mal, retour garage, diagnostique : mauvais reglage de la fermeture de portière, re-reglage pris en charge pas Seat.
  • 6500 km : Bruits d'aeros important au niveau des rétroviseurs : Problème connu de Seat mais non traité en amont. Mise en place d'un "intercalaire" de déflecteur de rétroviseur pris en charge par Seat.
  • 31250 km : Voyant défaut de refroidissement. Diagnostique : usure prématurée du capteur du bol de liquide de refroidissement, problème connu par Seat. Changement du bol de liquide de refroidissement pris en charge par Seat.
  • 61000 km : Présence huile dans liquide de refroidissement. Remorquage jusqu'au premier garage Seat pouvant prendre la voiture en charge soit à 75 km puisque le garage du coin à fermé. Diagnostique : Porosité dans l'échangeur Huile-Liquide de refroidissement. Aucune prise en charge de Seat. Garantie mécanique assurée par ICARE : Aucune prise en charge, refus non motivé. Montant des réparations : 600 € a notre charge.
  • 62000 km : L'hiver arrive, et la voiture ne "chauffe pas", impossible d'avoir de l'air chaud de l'habitacle. Diagnostique : Calostat cassé car forcé au tourne vis par précédente intervention (chez Seat). Le garage en question ne veut rien entendre. Cout des réparations 300 € à notre charge.
  • 104000 km : Fumée blanche, plus de puissance. Remorquage du véhicule chez Seat. Diagnostique : Turbo cassé. Facture estimée à 2700 €. Seat ne veut rien entendre. ICARE non plus. Motif : 2 derniers entretiens en dehors du réseau Seat (chez un professionnel).


A noter que depuis environ 50.000 km, la voiture se met à "vibrer" sans raisons apparentes lorsque nous roulons sur autoroute ... puis quelques km plus loin, cela s'arrête ... puis cela reprend à nouveau et ceci de manière tout à fait aléatoire.
Si on ajoute à ceci le bruit ambiant du TDI 140 dans une voiture somme toute assez mal insonorisée ...

De mon coté, j'avoue à la longue avoir fait un assez mauvais choix en achetant ce véhicule, même si il s'agissait d'une finition Gran Via avec l'interieur cuir et tout ce qui pouvait prêter à croire qu'il s'agissait d'un véhicule de haut de gamme.
En fait en tant qu'ancien possesseur d'une Skoda Octavia TDI110 Ambiante, j'imaginais retrouver a peu près la même qualité chez Seat ... grande erreur tant au niveau du véhicule que du réseau de concessions.

Bref, après s'être battus avec Seat (et ICARE), s'être fait rouler dans la farine par un fabricant, pourtant au courant des défauts et fragilités de ses modèles, mais peu soucieux de sa clientèle, je jette l'éponge ... et je change de crèmerie. Nous consentons donc à revendre en l'état l'Altea à perte afin d'acheter un autre véhicule moins bruyant, moins polluant, moins fragile auprès d'un fabricant avec une réputation autrement plus sérieuse que Seat.
Au passage, j'ai également résilié mes garanties mécaniques puisque à part du stress et une perte d'argent, elle n'apportent rien.

A noter au passage que Seat faisant partie du même réseau que Volkswagen, Audi et Skoda, j'écarterais a l'avenir tous modèles de ces marques également.


... Ha, j'oubliais, les grandes qualités de cette voiture ont été :
  • de comprendre qu'il ne faut pas se laisser duper par un constructeur automobile et sa communication, et bien "potasser" son sujet avant d'acheter une voiture.
  • de me faire comprendre qu'il faut abandonner le diesel et les voitures noires.


Réponses (3)Erik LOUISE (RICO)


 Bonne sieste ;-) (2)
14/04/2013 - 14:40


#ProgX Image




Réponses (2)Erik LOUISE (RICO)


 Casque AKG 272 HD (1)
09/04/2013 - 22:39
Le casque étant devenu depuis quelques temps un outil quasi professionnel dans la manière dont je l'utilise, travaillant dans un openspace avec les avantages et les inconvenients que cela procure (notez que je ne suis pas le plus silencieux, loin de là ! ;-), je me suis dit que cela serait une relativement bonne idée de confier mes petites oreilles à du "bon" matériel. Je garde en effet le casque plusieurs heures par jour lorsque je n'ai pas de réunion ou de déplacements.

A noter que j'ai testé pas mal de casques différents avec des résultats musicaux et sociaux relativement variables, je vous livre ici les résultats :
  • Casque Intra (ou In Ear, en opposition à "In Ass" selon Apple) : Petit, discret, son totalement pourri à bon selon les modèles. Ce modèle isole généralement très bien la personne des bruits exterieurs et protège bien l'entourage des sons du type skrillex. Coté confort, c'est très variable selon les modèles, par contre ce type de casque à une fâcheuse tendance à récolter ce que les cotons tiges n'ont pas réussi à extraire. Inconvénient majeur : il est trop discret, si bien que la plupart du temps, les gens viennent vous parler, si vous ne les avez pas vus => incident diplomatique en vue.
  • Casque Ear-fitting (ou Earbuds) : Ca ne tient pas ou presque pas, le son est généralement mauvais, absolument aucune isolation dans un sens comme dans l'autre et en plus la plupart du temps ça bousille les oreilles, bref ... à proscrire.
  • Casque Supra-aural : Ce type de casques présente de nombreux avantages, souvent confortables, le son va généralement de bon à très bon. L'isolation peut aller de néant à bonne sans jamais vous placer dans la situation ou vous n'entendez pas quelqu'un qui vous parle à proximité ... sauf si ces derniers sont des "chuchotteurs". Mon précédent casque, un Sennheiser HD 238 était justement un digne représentant de ce genre de casques. Inconvénient pour mon usage : pas assez isolant, pas assez volumineux => incident diplomatique avec les "chuchotteurs" (qui se trouvent également être les plus susceptibles ... [Note pour plus tard : Lien chuchottement/sucseptibilité à étudier]).
  • Casque Circumaural (ou fermé) : Des gros pads qui entourent complement l'oreille, c'est souvent confortable, voire très confortable. L'isolation proposée par ce type de casque tout comme la qualité sonore est souvent excellente. Avantage majeur dans mon cas : c'est volumineux, voire très volumineux dans certains cas => Les chuchotteurs osent enfin me tapotter sur l'épaule ou pour les plus timides, me faire un coucou sur gTalk !!! \o/
A noter que les casques Supra-auraux et Circumauraux peuvent être du type "Fermés" (Procurent une isolation dans les deux sens; ce type de casque reste généralement privilégié pour les utilisations professionnelles) ou "Ouverts" (Présentent des ouvertures pour le passage de l'air. Ce type de casque est souvent privilégié pour l'écoute haute fidélité).

C'est donc fort de ces observations que j'ai opté pour le AKG 272 HD. Il est beau ... et il est gros, bien plus gros que mon regretté Technics RP-F400. Bon ... par contre niveau son, rien à voir avec ce que j'ai pu avoir avant, le AKG 272 HD surpasse de loin tous mes précédents casques. Je m'abstiendrais de faire une review genre audiophile, car je n'en suis pas un et je ne veux pas m'attirer les foudres des cette communauté ;-). L'essentiel de ce que j'écoute est au format numérique (Deezer, Amazon Cloud Player, iTunes, etc...) donc inutile d'acheter un casque à 1000€.

#ProgX Image

#ProgX Image


Coté qualité de fabrication, ca inspire confiance. Y'a du métal, du "bon" plastique (probablement du "barbaplastique") et des pads en "peau de canapé" (dixit ma femme). On regrettera seulement que sur les versions "HD" AKG n'aie pas jugé utile de fournir un cable détachable.

#ProgX Image


Par contre, ce n'est certes pas nouveau, mais AKG a le bon gout de fournir une connectique jack 3,5mm avec un convertisseur vissable vers jack 6,35mm. Ce qui est loin d'être le cas de tous les fabricants.

#ProgX Image

#ProgX Image


Bref, c'est de la "bel ouvrage" comme on dit pour un prix avoisinant les 130€


Réponses (1)Erik LOUISE (RICO)


 3 écrans, 1 nuage et des idées recues ... (0)
04/04/2013 - 22:31


#ProgX Image




Réponses (0)Erik LOUISE (RICO)


 Lifting de mon MacBook 5,1 de 2008 (1)
25/03/2013 - 23:35
Après 5 ans de bons et loyaux services en l'état, il était temps de faire un petit quelque chose pour mon macbook5,1 qui commençait à tirer la langue surtout sous Mountain Lion. En même temps je n'avais pas particulièrement envie de m'en séparer pour en racheter un nouveau, l'aspect exterieur est encore excellent, tout fonctionne correctement, excepté le SuperDrive (maladie connue des MacBooks, en même temps, pour ce qu'il sert ...). Finalement, en réfléchissant un peu, un Core2Duo 2,4 avec 4 Go de RAM, 320 Go de HD 5400RPM ... avec trois bouts de ficelles y'a moyen de faire un truc sympa.

#ProgX Image


Voici donc les bouts de ficelles :
  • Mémoire RAM Corsair - CMSO8GX3M2A1333C9 - DDR3 SO 1333 - 8 Go (2 x 4Go) : 48,90 € chez Amazon. Le MacBook 5,1 est sensé n'en supporter que 4 mais une rapide recherche sur internet montre que la mise à jour firmware MB51.007D.B03 permet de supporter 8Go.
  • Support disque dur MacBook/MacBook Pro Unibody Storeva : 19,99 € chez Amazon. Cela m'a permi de remplacer mon disque système par le SSD et mettre mon disque à plateau d'origine à la place du SuperDrive qui ne fonctionne plus.
  • Disque Dur Samsung 120GB SSD 840 SERIES : 88,99 € chez Expansys. Un SSD réputé, avec le Crucial M4 pour être très stable et très fonctionnel avec les MacBooks. Petite précision pour ceux qui se lancent dans la mise en place d'un SSD dans un MacBook conçu sans SSD, il faut activer TRIM.


#ProgX Image

#ProgX Image


En comptant les frais de port, pour un total d'environ 170 €, j'ai fait un lifting à mon macbook.
Une fois le montage de tout cela effectué (merci iFixit) ainsi qu'une installation nouvelle de Mountain Lion puis une migration des données, le verdict est assez clair : Ca marche vite ... bien plus vite que ce que j'avais imaginé avant la modification. Même si le disque SSD est limité par la vitesse du controleur SATA du MacBook, les accès disques sont très nettement plus rapides à n'importe quel moment.
Je n'ai pas effectué de benchmarks précis, mais a titre indicatif, Mountain Lion démarre totalement en 30 secondes et s'arrête en 5 secondes. L'ensemble des applications démarrent vite, et au final l'ensemble du système est agréable à utiliser.

Au final, j'ai pour l'instant l'impression d'avoir fait un excellent investissement, ce qui va me permettre de repartir pour quelques temps avec mon "bon vieux" MacBook :-)


Réponses (1)Erik LOUISE (RICO)


 Sleepy Hollow ? (0)
28/01/2013 - 10:59
Non ... Juste Belledonne vu de Montbonnot Saint Martin ce matin à 9h00.

#ProgX Image


Réponses (0)Erik LOUISE (RICO)


 JOE Mobile : La journée de la portabilité [Live] (0)
28/01/2013 - 10:05
Après avoir recu ma carte SIM Joe Mobile et activé celle ci sur le site, les choses s'agitent. En effet, chez Joe Mobile, ce n'est qu'une fois la carte SIM reçue et enregistrée sur le site Joe Mobile, dans le compte, que la demande de portabilité est faite chez votre ancien opérateur. Cela peut, dans un premier temps paraître bizarre mais stratégiquement, c'est bien pensé pour le consommateur : il est impossible de se retrouver dans la situation ou la portabilité a été demandée et effectuée et la carte SIM n'est pas arrivée chez son destinataire.

#ProgX Image


Lorsque la demande de portabilité est approuvée, normalement l'ancien opérateur envoie un SMS du genre "Conformément à votre demande, la portabilité du N° 06XXXXXXXX sera effectuée vers Joe le 28/01/2013 entre 11h et 17h.". Le matin du jour "J" (vers 0h05), Joe envoie le mail suivant :

Bonjour ricore,

Votre portabilité chez Joe est prévue aujourd'hui, voici ce qui vous attend :

- Sur le créneau horaire qui vous a été indiqué par SMS, votre ancien opérateur va résilier votre ligne actuelle.
Votre ancienne carte SIM va devenir inactive, insérez maintenant votre carte SIM Joe

- Au même moment, Joe va activer votre nouvelle ligne dans le réseau en conservant votre numéro de téléphone.
Pensez à redémarrer régulièrement votre téléphone avec votre nouvelle carte SIM Joe pour que votre téléphone prenne en compte votre activation chez Joe.

Pendant le créneau horaire de votre portabilité ou peu après, vous pouvez observer des comportements inattendus : vous pouvez par exemple appeler alors que vous n‘êtes pas joignable, envoyer des SMS mais ne pas en recevoir… Cela signifie que les opérations d'activation de votre ligne sont toujours en cours.
Ne paniquez pas, ce comportement est normal.

L'activation complète de votre ligne Joe devra se terminer à l'issue du créneau horaire qui vous a été communiqué, mais de façon exceptionnelle, elle peut se prolonger jusqu'au lendemain matin. Si jamais vous rencontriez encore des perturbations dans le fonctionnement de vos services le lendemain de votre portabilité, nous vous invitons à renseigner un formulaire de demande d'assistance.

Bienvenue chez Joe



Voilà, nous sommes le 28/01/2013, il est 10h00, j'ai mis ma carte SIM dans mon Galaxy S2 sous Android 4.2.1, changé mon code SIM :

[DEBUT DU LIVE]. Normalement il ne doit rien se passer avant 11h00.
11h00 : Reboot (manuel) du téléphone : rien
11h10 : Reboot (manuel) du téléphone : BAM ! H+/3G (ca bagotte un peu, on verra dans la journée), le signal est assez faible mais le débit est correct.

#ProgX Image

#ProgX Image


En prime, Joe envoie le mail suivant :

Bonjour ricore,

Votre carte sim Joe est active.
Votre ligne est désormais sur "ON".

Grâce à xxxxxx, votre cagnotte a été créditée de 5€.

Dès à présent, utilisez votre forfait et profitez de votre cockpit pour suivre votre consommation en temps réel.

A tout moment vous pourrez interrompre le paiement et le rechargement automatique de votre forfait depuis votre cockpit en passant votre ligne sur "OFF".

Cliquez sur ce lien depuis votre mobile pour installer l'application Joe.

À très bientôt,
Joe

14h00 : Encore un petit test de débit, au même endroit :

#ProgX Image


18h45 : Sur la route boulot/maison aux abords de Grenoble :

#ProgX Image


19h24 : Re-petit test en arrivant à la maison en plein centre de Grenoble :

#ProgX Image


23h23 : Bref ... a l'issue de cette journée, tout s'est on ne peut mieux passé. J'avoue être agréablement surpris par les débits stratosphériques enregistrés dans Grenoble à des "heures de pointe". Pour comparaison, dans les mêmes heures, aux mêmes endroits avec le même téléphone et la même appli. chez Free Mobile, j'atteignais à peine 2000Kbps dans les meilleurs des cas.


Réponses (0)Erik LOUISE (RICO)


 Microsoft TechDays (0)
21/01/2013 - 09:30
Un peu de pub pour les collègues. Personnellement je n'y serais pas mais venez les voir :-)

#ProgX Image


Notre présence sera caractérisée par :


Réponses (0)Erik LOUISE (RICO)


 
#ProgX©2005 Mathieu GINOD - Romain GUY - Erik LOUISE